Institutions/Monuments commémoratifs

Vitrail au séminaire John Fisher


Un nouveau vitrail représentant l’abbé McGivney a été dédié au séminaire St. John Fisher de Stamford, au Connecticut, le 12 septembre dernier.

L’aumônier suprême, Mgr William E. Lori, évêque de Bridgeport, présidait l’Eucharistie dans la chapelle du séminaire. Le Chevalier suprême Carl A. Anderson et sa femme Dorian y participaient.

Le vitrail est l’œuvre de la maison Rohl’s Stained and leaded Glass Studio, de New Rochelle, dans l’état de New York.

 







McGivney Hall à l’Université catholique d’Amérique

L’édifice Keane Hall situé à l’Université catholique d’Amérique (UCA), à Washington, sera rénové et prendra le nom de McGivney Hall, en hommage au vénérable serviteur de Dieu, l’abbé Michael J. McGivney.

Grâce à un octroi de 8 millions $ des Chevaliers de Colomb, l’UCA, de Washington, rénovera un édifice bien en vue sur le campus qui prendra le nom de McGivney Hall.

McGivney Hall deviendra le nouveau siège du campus nord-américain de l’Institut Jean-Paul II pour les études sur le mariage et la famille, une institution d’enseignement de théologie supérieure affiliée tant à l’Université pontificale du Latran qu’à UCA.

Le don, le plus important que l’Ordre n’ait jamais offert à l’université, servira à rénover Keane Hall, édifice de pierres de calcaire, mesurant 3252 mètres carrés, est situé sur le mail central de l’université. Construite en 1958, la construction néo-classique a d’abord abrité le département de recherches en sciences physiques.

 Retour au sommaire

  Vitrail situé au sanctuaire national

Il y a quelques années, l'aumônier suprême des Chevaliers de Colomb, Mgr Thomas V. Daily, évêque émérite de Brooklyn, N. Y., bénissait un nouveau vitrail à l'effigie de l'abbé McGivney dans la basilique du sanctuaire national de l'Immaculée-Conception, de Washington. Celui-ci, situé dans la sacristie inférieure de la chapelle de la crypte du sanctuaire national, a été offert par les Chevaliers. On retrouve également des vitraux à l'effigie de Mère Theresa, de sainte Élizabeth Ann Seton et du cardinal John Krol, archevêque de Philadelphie décédé.
Les autels latéraux et les chapelles que l'on remarque par toute la basilique évoquent les contributions matérielles et la piété des catholiques de toutes les traditions ethniques. Dédiée  à l'Immaculée Conception de la Vierge Marie, la basilique rappelle l'histoire du catholicisme aux États-Unis et de fait, en est devenue l'église nationale.

 Retour au sommaire

Le Centre de l'Abbé Michael J. McGivney pour le traitement du cancer

Le Centre Father Michael J. McGivney pour le traitement du cancer
Fondé et parrainé par les Sisters of Charity of St. Elizabeth, l'hôpital Saint-Raphaël, de New Haven, Conn.. est à la fine pointe du traitement du cancer depuis plus de cinquante ans. Il y a plusieurs années, ce traitement prit de nouvelles dimensions, lorsque fut dédié le Centre Father Michael J. McGivney  pour le traitement du cancer. Partie intégrale du System de soins Saint-Raphaël, le centre a recours à une démarche multidisciplinaire afin d'aider les patients et leurs familles à faire face aux défis terrifiants que pose cette redoutable maladie.
Le nom de l'abbé McGivney est devenu fort connu parmi les membres du personnel et les patients du centre nommé à sa mémoire, et une statue imposante de l'abbé McGivney  se dresse en avant du centre. Œuvre du sculpteur Stanley Bleifield, la statue reproduit un jeune abbé McGivney, rempli d'énergie et de détermination qu'il accordait aux soins des pauvres et des personnes souffrantes. La sculpture fut offerte par le Conseil suprême des Chevaliers de Colomb. 

Retour au sommaire

Boulevard Father Michael J. McGivney

Réunis lors des cérémonies de dédicace  présidées par Mgr Henry J. Mansell, archevêque de Hartford, et le Chevalier suprême Carl A. Anderson, les notables de Waterbury, Conn., ville natale de l'abbé McGivney, rebaptisaient Father Michael J. McGivney Boulevard, l’une des grandes artères de leur ville. Plus de 200 Chevaliers du Connecticut et des membres de leurs familles participaient aux cérémonies qui se déroulaient le 18 avril 2004.

C’est en pleine Grand Street de Waterbury, là même où se trouvent les bureaux de la municipalité et de l’État, qu’on dévoila les panneaux de la rue Father McGivney. Notons également que dans un petit parc situé à une des extrémités de la rue, se dresse une statue de bronze à l’effigie de l'abbé McGivney, dédiée en 1957, pour commémorer le 75e anniversaire de la fondation de Chevaliers.

Après avoir repassé les faits saillants de la vie de l'abbé McGivney et de la fondation des Chevaliers, Mgr Mansell dit de  l'abbé McGivney qu’il était un « prêtre idéal » qui comprenait les besoins de ses paroissiens et y répondit « effectivement » en fondant les Chevaliers. L’abbé McGivney, dit l’archevêque, « incarne l’idéal du service » et les Chevaliers incarnent la « construction d’une société axée sur le bien commun ».

Retour au sommaire

Édifice Father Michael J. McGivney
La paroisse Immaculée Conception de Waterbury au Connecticut où Michael McGivney a prié comme enfant et où il a célébré sa première messe, a nommé sa nouvelle salle de réunion, une ancienne église épiscopalienne, en l'honneur de l'abbé McGivney.
Retour au sommaire

 L'académie Abbé Michael J. McGivney, Markham, Ontario

Construite au début des années 1990 par le Conseil des écoles catholiques du district de York au coût de 20 millions $, l'Académie Father Michael J. McGivney est une école secondaire dernier cri de 1450 élèves. Des vitraux de l'école offerts par les Chevaliers de Colomb de Markham évoquent l'abbé McGivney s'occupant des veuves, des orphelins et des malades.

Retour au sommaire

Maison McGivney

La Société Victoria Human Exchange, de Colombie-Britannique, dédiait son plus récent foyer à l'abbé Michael J. McGivney. Le huitième foyer ouvert par la société, celui-ci dessert des hommes aux moyens réduits qui s'efforcent de se donner les compétences nécessaires pour arriver à être autonomes. Les Chevaliers de Colomb de l'île de Vancouver et la Fondation des œuvres de charité de la Colombie-Britannique fournirent le fonds de démarrage de l'entreprise.

Retour au sommaire

Une mosaïque à l'église St. Mary of the Cataract, Niagara Falls, N. Y.

La rénovation de 200 000 $ US dont fut l'objet l'église St. Mary of the Cataract, de Niagara Falls, N. Y. a comme caractéristique la plus remarquable un ensemble de  huit rondels, ou images circulaires, dont est parée l'intérieur de l'édifice. Figurent sur ces mosaïques les saints et saintes nord-américains tels que Elizabeth Ann Seton, Frances Xavier Cabrini et Katharine Drexel, ainsi que la bienheureuse Kateri Tekakwitha et autres éminents catholiques états-uniens.

L'une de ces œuvres représente l'abbé McGivney qui fit des études au début des années 1870 au collège et séminaire Our Lady of Angels, devenu depuis Niagara University.

L'abbé Michael H. Burzynski souhaite que l'église rénovée mette davantage en relief la cause de canonisation de l'abbé McGivney. « Nous sommes une paroisse importante, dit l'abbé Burzynski, car notre vue  sur les chutes fait de nous la principale paroisse de cette grande région touristique. Nous attirons sur l'abbé McGivney l'attention des centaines de milliers de personnes qui viennent de partout dans le monde. »

Jusqu'ici, les gens ont une réaction favorable lorsque les fidèles apprennent le nom derrière l'image de l'abbé McGivney. « C'est extraordinaire, ajoute l'abbé Burzynski. Les gens dirons : 'Ah oui! L'abbé McGivney… J'ai entendu parler de lui'. »

Retour au sommaire

Les portes de l'église Sacred Heart, de Norwichtown, au Connecticut

L'abbé McGivney est commémoré à l'église Sacred Heart, de Norwichtown, Conn. dans un vitrail de 45,7 cm  (18 pouces) incrusté dans les nouvelles portes d'acajou  qui ornent l'entrée.  Les vitraux font partie des rénovations de 450 000 $ US apportées à l'église, grâce au financement des paroissiens et du conseil des Chevaliers de Colomb White Cross 13, de Norwich.

Sur un fond bleu-vert en forme de diamant, le visage de l'abbé McGivney est mis en relief au centre de l'une des portes neuves, tandis que le blason des Chevaliers de Colomb est incrusté au centre de la seconde. Chaque vitrail est entouré de volutes or, ambrées et mauves, assorties au patron des portes principales.

La création des vitraux commémoratifs est l'œuvre de Bovard Studio, de Fairfield, Iowa.

L'église rénovée était de nouveau consacrée en janvier 2004, à l'occasion d'une célébration eucharistique présidée par Mgr Michael R. Côté, évêque de Norwich, qui procédait alors à la bénédiction des nouvelles portes et de l'autel.

Le Chevaliers ont défrayé les coûts de la rénovation grâce à des fonds provenant de la vente du local de leur Conseil.

Retour au sommaire