Apôtre des jeunes

L'abbé McGivney était porteur d’un certain magnétisme qui attirait les jeunes à lui. Il était confortable avec les jeunes enfants et perdait avec eux un peu de sa réserve naturelle et de son formalisme. Mais ce sont les jeunes adultes de son époque qui étaient au coeur d'une mission particulière. L'abbé McGivney était lié aux jeunes hommes et femmes de sa paroisse par une admiration et un respect mutuels qui se sont prolongés après son décès en 1890. Il était assez jeune lui-même, à peine 25 ans, lorsqu'on lui a confié sa première paroisse à l'église St. Mary à New Haven. Il comprenait donc leurs aspirations, leurs combats et leurs tentations.
 « Apôtre » signifie « celui qui est envoyé ». L'abbé McGivney était envoyé par Dieu auprès des jeunes de son temps pour les conduire vers l’âge adulte chrétien. Dans une période de désespoir et de violence croissantes parmi les adolescents et les jeunes adultes, il est impératif de chercher des modèles tels que l'abbé McGivney pour apprendre l'art d'attirer les jeunes de notre société vers une vie d'excellence morale et de noblesse du service chrétien envers Dieu et son prochain. L'abbé McGivney n'était pas étranger aux problèmes et il était un apôtre pour les membres de sa génération qui essayaient de trouver un sens et un but à leur vie. C'est donc un patron pour les jeunes hommes et femmes du troisième millénaire.